Réduction des coûts : le poids de l’emballage

Toutes les entreprises nécessitant l’expédition de marchandises sont confrontées au coût de l’expédition des marchandises. Entre la hausse des prix de l’énergie, des matières premières nécessaires pour les emballages (bois, carton) et la gestion des transporteurs, la logistique est un poste de dépense qui réduit bien souvent la rentabilité de l’activité, en pénalisant parfois lourdement la trésorerie.

Il existe pourtant des moyens simples de rationaliser ses dépenses, en préservant le service rendu et en optimisant à la fois les dépenses liées aux emballages, et la volumétrie utilisée chez les transporteurs : l’utilisation d’emballages mieux adaptés.

Réduction des coûts : le poids de l’emballage

À CONSULTER ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur le transport et la logistique

Voici quatre leviers utilisables pour rentabiliser au mieux votre logistique.

Les nouvelles technologies à votre rescousse

Depuis quelques années, l’informatique apporte aux services logistiques une aide précieuse dans l’optimisation et la rationalisation des coûts liés au colisage et au transport.

Les TMS (Transport Management System) sont des logiciels apportant une aide précieuse dans l’organisation des tournées, mais également en amont dès le colisage et la manutention. Gestion des approvisionnements, optimisation des tournées et des livraisons (permettant d’économiser du carburant et de réduire les émissions de CO²), optimisation des circuits dans les entrepôts : toutes ces opérations sont rendues possibles par l’usage des nouvelles technologies, qui à l’aide d’algorithmes toujours plus efficaces, permettent une réduction drastique des coûts d’exploitation.

Pour les plus gros acteurs, l’utilisation de robots d’entrepôts permet de passer une étape supplémentaire quand les volumes de commande deviennent trop importants. Si l’on entend souvent parler des AGV (Automatic Guided Vehicle, des robots roulants autonomes) démocratisés par la plus grande entreprise de e-commerce au monde, d’autres solutions existent, à l’image des transstockeurs ou des miniloads : avec ces systèmes, plutôt adaptés aux petites marchandises, ce sont des pans entiers des entrepôts qui sont automatisés, et les articles viennent en quelques secondes aux préparateurs de commande, qui n’ont plus qu’à mettre en carton et à palettiser les produits !

Les entrepôts automatisés permettent une réduction drastique des coûts de préparation de commande (au prix d'un investissement massif)

Le choix des prestataires selon la typologie de colis

Le choix des transporteurs revêt une importance capitale pour les entreprises ayant plusieurs typologies de colis à expédier. Le poids joue un rôle important dans la tarification exercée, mais ce n’est pas le seul :

  • La situation géographique de l’entreprise expéditrice
  • Les volumes transportables
  • Les lieux de livraison (particuliers ? Professionnels ? Ville ? Zones industrielles ?)
  • Les distances et l’international

Sont autant d’éléments qui entrent en jeu dans le choix des transporteurs.

La qualité du service rendu est également primordiale ! Un certain nombre de critères doivent être pris en compte afin de déterminer si votre choix est le meilleur :

  • Le respect des délais de livraison
  • Le taux de pertes ou de sinistres sur les colis
  • Le choix des modes de transport selon la typologie de colis
  • Le coût au kilomètre

Si un ou plusieurs de ces éléments sont susceptibles de poser un problème, alors il est peut-être temps d’étudier d’autres solutions !

Il est également conseillé de travailler avec plusieurs entreprises de transport, afin de rationaliser la circulation de vos produits vers vos clients et partenaires. Les services de messagerie peuvent être de précieux alliés pour les envois express, car ils disposent généralement d’infrastructures en réseau, permettant de réduire drastiquement le temps de transport des colis.

Le choix des emballages pour réduire le poids des cartons

Bien souvent, les services internes de logistique dans les entreprises ne mettent pas en place les mécanismes adéquats pour réduire les coûts liés aux emballages. Et c’est un tort !

Le choix des emballages et la mise en place de procédures lors de la préparation permet de réduire les coûts

En effet, la mise en œuvre de procédures auprès des préparateurs de commandes permettant l’utilisation d’emballages cartons adaptés permet de réduire le poids des colis, et donc de réduire d’autant les coûts d’expédition de ces derniers, indexés sur ce dernier :

  • Utilisation de matériaux mieux adaptés aux marchandises expédiées (doubles cannelures au lieu des triples, matières plus adaptées pour le calage comme le papier ou les coussins d’air…)
  • Utilisation de multiples tailles d’emballages afin de réduire l’utilisation des systèmes de calages (on voit encore trop souvent des cartons littéralement remplis de papier ou de coussins d’air ou papier bulle, utilisés pour envoyer des articles de petite taille !)
  • Quand le cas se présente, utilisation d’enveloppes sécurisées en lieu et place des cartons

L’utilisation d’emballages cartons de multiples tailles permet de réduire les coûts de préparations, indéniablement, s’ils sont convenablement intégrés dans la supply chain !

Le choix des emballages pour optimiser la volumétrie

Quand les expéditions sont destinées à l’international, ce n’est pas seulement le poids qui est pris en considération, mais également le volume ; on parle alors de poids volumétrique. Dans cette optique, il est primordial d’optimiser à la fois le poids mais également le volume des expéditions, et là encore, le choix des emballages joue un rôle essentiel dans l’optimisation des dépenses liées au transport.

Si les envois sont réguliers, il peut être intéressant de calculer, selon les tranches tarifaires de vos transporteurs, les formats et les poids de commande médians afin de rationaliser les coûts. Cela nécessite d’utiliser des emballages adaptés, et d’éduquer ou de former les équipes de préparation et de palettisation aux bonnes pratiques, avec à la clé de substantielles économies en matière de transport.

Retour haut de page