Envoi de mails : quelle différence entre Cc et Cci ?

Les champs Cc et Cci, lors de l’envoi d’un courriel, fonctionnent de manière similaire. Cc signifiait originellement « copie carbone », tandis que Cci signifiait « copie carbone invisible ». Bien que ces termes aient pu être immédiatement évidents lorsque le courrier électronique a été inventé, ils sont aujourd’hui désuets et ont été remplacés par les termes « copie conforme » (ou « copie de courtoisie ») et « copie conforme invisible ».

En quelques mots, Cc et Cci sont tous deux des moyens d’envoyer des copies d’un e-mail à des personnes supplémentaires, les destinataires en Cci étant masqués aux autres personnes à l’exception de l’auteur du courriel. Cependant, vous pouvez également envoyer des copies d’un e-mail à des personnes supplémentaires en spécifiant plusieurs adresses dans le champ À.

À CONSULTER ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur la communication

Le courriel et son histoire en bref

Le premier email fut envoyé en 1971 par un certain Ray Tomlinson, qui fut l’inventeur du fameux arobas, noté @, pour séparer l’identifiant du destinataire du nom de domaine hébergeant sa messagerie. Le terme « e-mail » apparaît en 1982, avec l’arrivée du protocole SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) encore utilisé de nos jours.

En 1988, apparaît le premier client mail avec Eudora, vite suivi par Microsoft Mail, qui (contre toute attente) fait sa première apparition sur Mac. C’est en 1989 que Compuserve lance son service pour rendre disponible au commun des mortels, l’accès à internet et à la messagerie électronique. L’effet ne se fait pas attendre, puisque les premiers spams (courriers indésirables) apparaissent dès 1990 !

Quelle est la différence entre CC et CCI lors de l'envoi d'un e-mail ?

Deux ans plus tard, en 1992, les premiers mails formatés font leur apparition chez Compuserve, mais c’est à la fin des années 1990 que le format HTML sera standardisé.

Dans les faits, les notions de Cc et Cci sont apparus dès le début des années 90 dans les clients mails mis à disposition des utilisateurs.

Cc : La copie carbone expliquée

L’abréviation Cc vient de « carbon copy » en anglais, ou « copie carbone » en français, désormais traduite par « copie conforme » ou « copie de courtoisie ».

Le terme « copie carbone » est issu de la manière dont on peut dupliquer un document papier sur lequel on écrit avec un stylo, à l’image d’une remise de chèque ou de certains formulaires papiers administratifs. En plaçant une feuille de papier carbone entre deux morceaux de papier, la pression exercée par l’écriture sur le premier morceau de papier pousse l’encre du papier carbone vers le bas sur le second morceau de papier, produisant ainsi une copie du document.

Comme une copie carbone physique, un Cc est un moyen d’envoyer des copies supplémentaires d’un email à d’autres personnes. Certaines personnes parlent de Cc comme d’une « copie de courtoisie », ce qui décrit mieux ce qu’est réellement une Cc. Cc est parfois utilisé comme un nom commun dans la novlangue d’entreprise : « Je lui ai envoyé un Cc » ou « je l’ai mis en Cc » (pour « je l’ai mis en copie du courriel »).

Quelle différence entre Cc et Cci ?

Lorsque vous mettez des personnes en Cc dans un courriel, la liste Cc est visible pour tous les autres destinataires. Par exemple, si vous mettez en Cc pierre@exemple.fr et marie@exemple.fr sur un e-mail, Pierre et Marie sauront tous deux que l’autre a également reçu le courrier électronique.

Cci est l’abréviation de « copie conforme invisible » (en anglais Bcc pour « blind carbon copy », littéralement « copie carbone aveugle »). Contrairement à Cc, personne d’autre que l’expéditeur ne peut voir la liste des destinataires de Cci. Par exemple, si vous avez pierre@exemple.fr et marie@exemple.fr dans la liste Cci, ni Pierre ni Marie ne sauront que l’autre a reçu l’e-mail.

Une personne figurant dans la liste Cci peut voir tout le reste, y compris la liste Cc et le contenu de l’e-mail. Cependant, la liste Cci est secrète – personne ne peut voir cette liste à part l’expéditeur. Si une personne se trouve sur la liste Cci, elle ne verra que son propre e-mail sur la liste Cci.

Les différents champs d'expéditeurs dans un client mail (ici Outlook 2022)
Les différents champs d’expéditeurs dans un client mail (ici Outlook)

Que choisir entre À et Cc ?

Les champs À (pour « à l’attention de », le champs par défaut où l’on inscrit les destinataires d’un courrier électronique ; ce champs est noté « To » en anglais) et Cc fonctionnent de manière similaire. Que vous mettiez quatre adresses e-mail dans le champ À ou que vous mettiez une adresse e-mail dans le champ À et trois dans le champ Cc, les quatre personnes recevront toutes le même courriel. Elles seront également en mesure de voir l’adresse électronique de tous les autres destinataires dans les champs À et Cc.

En ce qui concerne l’étiquette des e-mails, le champ À est généralement destiné aux principaux destinataires de votre e-mail. Le champ Cc sert à envoyer une copie aux autres parties intéressées pour leur information. Il ne s’agit pas d’une règle concrète, et l’utilisation de À et Cc varie.

Cas d’usage : vous devez répondre à un courriel de client mécontent, comme vous l’a demandé votre responsable hiérarchique. Vous inscrivez l’adresse électronique du client dans le champ À et l’adresse électronique de votre supérieur dans le champ Cc, afin que ce dernier reçoive une copie de l’e-mail. Si vous ne voulez pas que le client voie l’adresse électronique de votre responsable, il suffit de placer son adresse dans le champ Cc.

Quand utiliser Cc et Cci ?

La copie conforme est utile lorsque :

  • Vous voulez qu’une autre personne reçoive une copie d’un courriel, mais elle ne fait pas partie des destinataires principaux
  • Vous voulez que les destinataires du message connaissent les autres personnes à qui le message a été envoyé

La copie conforme invisible est utile lorsque :

  • Vous voulez qu’une autre personne reçoive un e-mail, mais vous ne voulez pas que les destinataires principaux de l’e-mail voient que vous avez envoyé une copie à cette autre personne. Par exemple, si vous avez un problème avec un collègue, vous pouvez lui envoyer un e-mail à ce sujet et mettre le service des ressources humaines en copie cachée. Les RH recevront une copie pour leurs dossiers, mais votre collègue n’en sera pas informé.
  • Vous souhaitez envoyer une copie d’un e-mail à un grand nombre de personnes. Par exemple, si vous avez une liste de diffusion avec un grand nombre de personnes, vous pourriez les inclure dans le champ Cci. Personne ne serait en mesure de voir l’adresse e-mail d’une autre personne. Si vous mettiez plutôt ces personnes en Cc, vous exposeriez leur adresse de messagerie électronique et elles verraient une longue liste d’e-mails en Cc dans leur logiciel de messagerie. Vous pourriez même mettre votre propre adresse e-mail dans le champ À et inclure toutes les autres adresses dans le champ Cci, cachant ainsi l’adresse e-mail de chacun.

3 cas d’usages de la copie conforme invisible

La Cci soit être utilisée avec prudence et à bon escient, dans la mesure où elle peut être utilisée pour divulguer des échanges secrètement. En pratique, cela sous-entend une certaine éthique et des bonnes pratiques lorsqu’on l’utilise en entreprise.

Voici 3 cas concrets d’utilisations classiques de la copie conforme invisible.

Cas n°1 : informer sans impliquer

Il peut être parfois utile de tenir informées certaines personnes d’échanges dans le cadre de démarches ou négociations, afin de leur indiquer votre implication ou votre approche du dossier ou du sujet. En cela, la Cci permet d’informer des tiers sans les impliquer directement, et d’éviter de mettre la pression aux destinataires principaux. Cela peut également être une méthode pour témoigner de votre soutien à la personne placée en copie invisible, ou lui manifester votre confiance (par exemple lors d’une négociation en faveur d’un de vos collaborateurs)

Cas n°2 : Faire sortir une personne d’un échange

C’est une « bonne pratique » qu’il est assez courant de voir lors des échanges professionnels. Lorsqu’un destinataire n’est plus concerné par une discussion par échanges de courriels, il suffit de déplacer son adresse mail dans la zone Cci, puis de mentionner dans la réponse adressée à tous que vous le retirez des échanges en le remerciant (et en précisant qu’il est en copie).

Cas n°3 : Protéger les adresses courriel d’un groupe de destinataires

C’est probablement la situation la plus commune dans l’usage du champs Cci : quand on fait des envois groupés à un certain nombre de personnes, il est d’usage de ne pas indiquer leur adresse mail au vu et au su de tous, et d’utiliser la zone de copie conforme invisible. Il suffit de mettre votre propre adresse mail dans la zone « À », ainsi aucun destinataire ne verra les autres personnes cibles de votre envoi, et aucun ne sera exposé aux autres.

Cci, réponses et fils de discussion par email

Notez que le champ Cci ne fonctionne pas comme le champ Cc lorsqu’il s’agit de fils de discussion (appelé « Conversation » dans certains clients de messagerie comme OutLook). Par exemple, si vous envoyez un e-mail à pierre@exemple.fr et que vous mettez en Cci marie@exemple.fr , Marie recevra l’e-mail original que vous avez envoyé. Cependant, si Pierre répond, Marie ne recevra pas de copie de la réponse de Pierre. Le programme de messagerie de Pierre ne peut pas voir que Marie a reçu l’e-mail, il ne lui envoie donc pas de copie de la réponse.

Bien sûr, vous pouvez continuer à mettre Marie en Cci sur les futurs e-mails ou lui transmettre une copie de la réponse. Il est également possible que Pierre efface l’e-mail de Marie du champ Cc et vous réponde directement si vous mettez Marie en Cc à la place. Cependant, les gens ont beaucoup plus de chances de recevoir toutes les réponses d’un fil de discussion par e-mail si vous les mettez en Cc. Vous devrez les tenir au courant si vous les mettez en Cci.

Dans la pratique, cela dépend en grande partie de l’étiquette de l’e-mail et chaque personne utilise ces champs à sa guise, en particulier les champs À et Cc : les usages diffèrent selon les habitudes de chacun !

Retour haut de page