Business coach : un conseil stratégique pour les dirigeants

Le coaching d’entreprise, tout droit venu des USA dans les années 80, est un processus utilisé pour faire passer le cap aux entreprises, de leur état actuel à l’état souhaité par leurs équipes dirigeantes : croissance organique, changement stratégique, réorientation de l’activité…

Le business coach, ou coach d’entreprise, aide et guide le gérant d’entreprise dans la gestion de son affaire, en l’aidant à clarifier la vision de son activité et la manière dont elle s’inscrit dans ses objectifs personnels.

Business coach : un conseil stratégique pour les dirigeants

À CONSULTER ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur le conseil

Le point sur ce métier de conseil au service des chefs d’entreprise.

Coaching ou mentorat ?

Le coaching et le mentorat peuvent parfois être confondus car ces deux rôles apportent la même chose : des années d’expérience. La plus grande différence est qu’un mentor se concentre sur le conseil, tandis le coach d’entreprise aide le manager à planifier ses objectifs et à organiser son plan d’action, tout en le tenant seul responsable de la réussite de ses projets.

Mais la principale différence tient au fait que le mentor se consacre à l’homme, l’entrepreneur, et non à sa société, de manière détachée et qui peut être volontaire et gratuite, apportant des compétences au dirigeant qui en bénéficie, et une certaine bienveillance.

Une méthodologie en 3 phases

L’objectif principal du business coach est de donner à l’entreprise une meilleure dynamique, en fluidifiant les process internes et la circulation de l’information, avec pour objectif premier l’amélioration de la productivité. Comme le dit le coach d’entreprise Nicolas Desenne, l’objectif est que le coaché « trouve les réponses et l’énergie en lui pour dépasser les obstacles, repousser ses limites et atteindre ses propres rêves ! »

Le coaching d'entreprise : une approche pour améliorer les performances du manager et de ses équipes

Force de propositions, le consultant doit s’adapter systématiquement aux particularités de l’entreprise dans laquelle il intervient, en mettant en avant de nombreuses compétences absolument nécessaires pour mener à bien sa mission : management, gestion de l’organisation, forte adaptabilité, communication, mise en confiance.

Les outils s’adaptent en fonction des situations : s’il s’agit d’une intervention individuelle auprès d’un dirigeant, il ne sera pas nécessaire d’organiser des workshops comme il le ferait avec des équipes à prendre en charge.

Tout cela se décide en amont, lorsqu’il élabore son plan d’intervention, qui prend forme au travers de 3 phases essentielles de son travail :

  • L’observation : elle permet d’évaluer la situation, les performances des équipes et des managers, et de définir des objectifs réalistes et atteignables
  • La formation : elle consiste à mettre en place tout le coaching et les actions nécessaires pour remplir les objectifs
  • L’accompagnement : c’est la partie « conseil » de la prestation, avec un tutorat de l’entrepreneur (ou des équipes) dans leurs prises de décision tout au long du processus de changement

Une mission avec 3 objectifs majeurs

Améliorer les compétences

Avec un coaching de groupe, le business coach aide les collaborateurs et les chefs d’équipe à mieux travailler ensemble. L’objectif de ce projet est d’identifier et d’éliminer les actions inutiles et contre-productives, et de donner de la valeur à la culture d’entreprise.

Le coach aide les collaborateurs à développer leur potentiel en les mettant dans des situations différentes de leurs habitudes quotidiennes. Puis il s’assure de coordonner le travail du manager avec le potentiel de chaque collaborateur, en restant à l’écoute des attentes de chacun. Lorsqu’une équipe surmonte l’adversité, elle en ressort d’autant plus soudée : la relation de travail et la productivité s’améliorent logiquement.

Favoriser le leadership

Durant un entretien individuel, le consultant se concentre sur l’entrepreneur afin de déterminer les facteurs qui impactent l’activité et la croissance de son entreprise. Utilise-t-il les bons outils pour gérer son équipe ? Qu’en est-il pour la progression de son business ? Dispose-t-il de l’expérience et de la formation nécessaires pour y parvenir ? Le lien de confiance le connecte-t-il avec le personnel pour l’aider à se sentir mieux ? Telles sont les questions auxquelles les séances de coaching doivent répondre.

En tant qu’expert de l’analyse comportementale, le business coach relève rapidement les points faibles du dirigeant. Il l’aide ensuite à identifier les éléments négatifs, les surmonter et les gommer. Dans ce type de situation, il écoute sans émettre de jugement et amène son client à repousser ses limites. Comme les entraîneurs de sports de combat, il prend le rôle de sparring-partner : grâce à lui, le dirigeant fortifie son leadership, et conforte sa légitimité et sa crédibilité auprès de ses collaborateurs.

Amener à la prise de meilleures décisions

Aider le dirigeant à prendre les bonnes décisions est important pour l’efficacité de l’entreprise. L’un des rôles les plus importants d’un coach d’entreprise est d’accompagner l’entrepreneur pendant le processus de prise de décision.

Un bon leader doit savoir arrêter les choix au bon moment. Le business coach ne donne pas de solutions à son problème : il lui enseigne les méthodes nécessaires et lui donne les outils afin que le décisionnaire trouve les réponses par lui-même. Lors de la formation, le professionnel du coaching pousse son client à concrétiser une décision sous la forme d’un plan d’action.

Business coaching

Il guide également ce futur leader vers la voie du changement, et l’aide à atteindre l’objectif initial. Pour obtenir ces résultats, un vaste programme est déployé : identification des compétences de base, examen des points faibles et des blocages, développement des pratiques nécessaires pour opérer le renouveau et initier le processus de changement.

Retour haut de page