Comment bien gérer les stocks en entreprise ?

Certains gestionnaires disent que le meilleur stock est celui qui est déjà vendu. En d’autres mots, il est préférable de conserver le moins de stock possible, entreposé dans nos bureaux.

Gestion des stocks

C’est peut-être vrai en temps normal, mais maintenant que nous faisons face à une augmentation du prix de l’énergie, ainsi que des matières premières, il est bon de revoir sa copie. Alors, quelle est la réponse à cette question ? Voici quelques idées sur le sujet.

À CONSULTER ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur le transport et la logistique

Une gestion des stocks qui aide à assumer les imprévus

On ne sait jamais de quoi demain sera fait. Pourtant, on a tendance à l’oublier. On prend pour acquis que le futur sera comme le passé récent. Il est vrai que les années 2000 nous avaient habitués à une certaine stabilité économique globale. Mais la crise du coronavirus, suivi de la guerre en Ukraine, a tout changé, en moins de trois ans.

Des manufacturiers à l’arrêt, un grand nombre d’employés qui décident de changer d’emploi ou de se mettre au chômage, accompagné de matières premières bloquées par le conflit armé, ont catapulté les prix vers le haut. À part ceux qui avaient investi dans ces deux domaines, sur les marchés financiers, on peut affirmer qu’individus et entreprises payent aujourd’hui le prix fort, autant pour l’énergie que les matières premières.

Plus important, il y a ceux qui avaient stocké les matières premières qu’ils utilisent pour créer leurs produits finis. Certains, plus rares, possédaient aussi des stocks de carburants, pour leur flotte automobile. Soient ils avaient prévu la hausse, ou plus simplement, ils utilisent une gestion de stock qui permet de passer à travers les imprévus de manière plus stable, en achetant des grandes quantités à bas prix, à l’avance.

De cette manière, il est possible que les prix des matières premières baissent et que l’entreprise n’en profite malheureusement pas, mais ses coûts auront été prévus pour une période déterminée et une hausse soudaine (telle qu’elle se produit aujourd’hui), ne l’affecterait pas. Tout au moins pour une période déterminée. Ce qui est une très bonne chose pour l’entreprise.

Procéder à des contrats à terme

Une des manières de gérer du stock, est de procéder à des contrats à terme. Ils sont très utilisés pour la vente et l’achat des matières premières. Un gestionnaire qui craint que le prix de celles-ci ne grimpe, signera un contrat à terme avec le vendeur, de manière à pouvoir acheter le produit au prix du jour, à une date future. Le prix est déterminé sur les marchés financiers.

Cependant, si le prix venait à baisser, l’acheteur devrait tout de même assumer le prix décidé sur le contrat, c’est-à-dire, celui qui était en vigueur à la date de sa signature. Malgré tout, cela demeure une bonne manière de gérer la trésorerie de l’entreprise et les coûts du produit final, livré aux clients, car ils sont prédéterminés à l’avance, en se basant sur le prix de ce contrat.

Et si les prix venaient à augmenter, cela n’affecterait en rien la trésorerie ou la gestion de produits pour cette entreprise qui elle les paiera au même montant, contrairement aux autres qui devront les acheter à des prix plus élevés. 

Retour haut de page